Concevoir le nouveau paysage de l’enseignement supérieur et de la recherche

Le paysage actuel est constitué de nombreux acteurs : organismes nationaux de recherche, universités, écoles, alliances de recherche, agences nationales et différentes organisations représentatives dans les différents processus de la gouvernance de la recherche (élaboration d’une stratégie nationale, programmation scientifique, appels à projets, évaluation, etc.) et ministères.


75

universités et 12 établissements universitaires privés.

1 526

écoles supérieures (d'ingénieur, ENS, de commerce, d'architecture, artistiques et culturelles, paramédicales, de journalisme, vétérinaires, préparant aux fonctions sociales...)

8

EPST et 13 EPIC
 



La meilleure articulation entre les nombreux acteurs nécessite de redéfinir leurs rôles respectifs, leur gouvernance, leurs modalités de financement et d’évaluation. Ces questions sont indissociables de leur ancrage dans le territoire et du lien que ces acteurs entretiennent avec les collectivités territoriales.

Les réflexions peuvent s’inscrire autour des sujets suivants :

  • Rôle respectif des institutions et simplification du paysage
  • Répartition des compétences avec les collectivités territoriales
  • Organisation territoriale de l’enseignement supérieur
  • Articulation des politiques nationales et d’établissement
  • Gouvernance des établissements (organisation et éthique)
  • Equilibre des modalités de financement de l’ESR
  • Evaluation des équipes et des établissements
  • Evaluation de l’activité des personnels
  • Répartition des compétences nécessaires hors enseignement et recherche
  • Modalités d’aide à la décision publique et la gestion des risques
Consultez la carte des territoires
Source : www.assises-esr.fr
Crédit : Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche
DELCOM - Département de la communication (DEPCOM)