Donner une nouvelle ambition pour la recherche

La recherche française mérite de retrouver ses dynamiques pour contribuer pleinement au développement des connaissances, à l’épanouissement des individus et de la collectivité.

 

8,2

chercheurs pour 1000 actifs en 2008.

128 373

chercheurs en entreprise (équivalent temps plein) en 2008.

12,1 %

des contributions financières distribuées par le 7ème PCRD.


 


 

Pour répondre aux besoins actuels et futurs de chaque citoyen, la recherche scientifique peut mettre son expertise au service de tous et définir le cadre éthique de son intervention dans le débat public.Ainsi, la nouvelle ambition pour la recherche implique une simplification du travail au quotidien des laboratoires, des établissements et des diverses administrations qui assurent la gestion de la recherche, de manière à libérer les capacités et le temps de recherche des individus et des équipes. Les modalités de coopération, de publication et de valorisation peuvent être développées pour toutes les disciplines, tant au sein de la recherche publique que dans ses collaborations avec les autres secteurs d’activité socio-économique.

De nouvelles perspectives peuvent être également ouvertes en matière de stratégie européenne et internationale, afin que les organismes de recherche et les établissements d’enseignement supérieur participent plus activement aux programmes européens et internationaux, et pèsent sur les orientations stratégiques qui les sous-tendent.
L’ambition renouvelée pour la recherche passe enfin par les femmes et les hommes qui la portent, personnels permanents et non-permanents, BIATSS, jeunes chercheurs, chercheurs et enseignants-chercheurs.

Les réflexions peuvent s’inscrire autour des sujets suivants :

  • Modalités de la coopération scientifique

  • Méthodologie et publication scientifiques

  • Jeunes chercheurs

  • Condition des personnels non permanents

  • Carrières des scientifiques dans l’ESR et dans la société

  • Intégration à l’Espace européen de l’enseignement supérieur et de la recherche

  • Diplomatie pour la science et science pour la diplomatie

  • Appropriation des démarches et connaissances scientifiques par la société

  • Ethique et régulation sociétale de la recherche

  • Coopération entre recherche publique et recherche privée

  • Recherche technologique (SATT, pôles de compétitivité, outils de transfert…)


 

Source : www.assises-esr.fr
Crédit : Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche
DELCOM - Département de la communication (DEPCOM)